EN/FR
Boutique
Médias
APTS
Safe Sport
Contactez-nous
Mises à jour sur la COVID-19

Craig Hurst 18 ans de dévouement au snowboard

23 avril 2021


Cette semaine, c'est la Semaine nationale de l'action bénévole et nous aimerions rendre hommage aux milliers de bénévoles qui font du snowboard une réalité dans tout le pays. 

Canada Snowboard aimerait rendre un hommage particulier à une personne, Craig Hurst, pour son soutien extraordinaire au fil des ans. Craig est un membre de longue date du comité des officiels de CS et était récemment responsable de tous les bénévoles de la Coupe du Monde FIS Alpine Snow TKO de PGS 2020 à Blue Mountain, en Ontario. Après 18 ans de dévouement au sport en tant qu'officiel et délégué technique, il a récemment annoncé sa retraite.

De la part de nous tous à Canada Snowboard, de toute la communauté du snowboard et de tous ceux que vous avez aidés au fil des ans ; MERCI, les mots ne suffisent pas pour exprimer notre gratitude!

Nous nous sommes assis avec Craig pour une petite séance de questions et réponses avant qu'il ne raccroche sa radio...

 

Quand et comment avez-vous commencé à vous impliquer dans le snowboard ? (Bénévolat, officiel, TD, etc.)

J'étais entraîneur de ski alpin aux Jeux olympiques spéciaux et aux Jeux paralympiques, lorsque mon fils Dave, âgé de huit ans, a commencé à participer à des compétitions de snowboard alpin. Lorsque j'assistais à ses compétitions, je n'aimais pas rester debout à l'extérieur des cordes, alors j'ai proposé d'être juge de porte. En un rien de temps, Dave est devenu un excellent planchiste et je suis devenu le chef des portes. J'ai fini par arrêter d'être entraîneur afin d'être présent à toutes ses compétitions de snowboard.

C'est ainsi qu'a débuté une « carrière » de 18 ans comme bénévole et officiel pour Ontario Snowboard, Canada Snowboard et la FIS.
 

De quoi êtes-vous le plus fier en tant que bénévole au fil des ans?

  1. La création et le maintien de la vision d'accueillir une Coupe du Monde de snowboard en Ontario, depuis le début de la vision en 2009/10 jusqu'à la réalisation d'une Coupe du Monde de snowboard alpin très réussie à Blue Mountain en 2020. C'était mon dernier événement en tant qu'officiel.
  2. J'ai eu l'occasion d'être encadré par certains des meilleurs (Langelier, O'Brien, Dumontier) et de pouvoir former et encadrer en retour des centaines de bénévoles et d'officiels formidables.


Quel est votre meilleur souvenir de bénévolat lors d'un événement de snowboard ?

Oh là là, quelle question difficile. Il y en a tellement!

Celui dont je parle le plus souvent est probablement celui où j'ai obtenu ma certification de délégué technique lors d'une Coupe du Monde à Cardrona en Nouvelle-Zélande. Il y avait environ 100 personnes de partout à travers le monde sur le parcours de Slopestyle ce jour-là - des athlètes, des entraîneurs et des officiels. Trois d'entre nous venaient d'Ancaster, en Ontario et cela à l'autre bout du monde : Brad Martin, Mikey Ciccarelli et moi. Quelles sont les chances ?

Trois " shredders " d'Ancaster, en Ontario, à l'autre bout du monde.
 

Quel est votre événement préféré où vous avez fait du bénévolat?

Searchmont Ski Resort, SBX, 2012 - c'était la première fois, de mémoire d'homme, qu'un événement de snowboard sanctionné par la FIS/CS avait lieu dans le nord de l'Ontario (Sault Ste. Marie). La ville entière était gonflée à bloc pour l'événement, faisant les nouvelles tous les soirs. C'était tout à fait nouveau pour les athlètes et les officiels, ce qui a rendu l'événement difficile. Il était cependant très gratifiant de voir ce sport se développer avec enthousiasme, surtout chez les athlètes. Merci à l'aide précieuse d'un autre gars d'Ancaster, l'entraîneur Cam Farrell, qui a contribué à la réussite de l'événement.

Stoneham/Québec City, avoir des Coupes du Monde dans toutes les disciplines, durant plusieurs années. Mais surtout en 2014, quelques semaines avant les Jeux Olympiques de Sotchi - ces événements étaient vraiment un festival de snowboard. L’événement vedette était toujours la compétition de Big Air au centre-ville de Québec, mais l’action était à Stoneham. Nous avons organisé une Coupe du Monde de Demi-Lune sous une pluie torrentielle (demandez à O'Brien) et un Big Air nocturne à -40 °C avec un vent de face glacial. Ces événements étaient très amusants et nous avons appris à connaître la communauté mondiale du snowboard.
 

Le Canada remporte l’or en Slopestyle!
 

       

La vue de « mon bureau » au Big Air
 

Une histoire drôle à partager ?

Les moments les plus drôles surviennent toujours à la fin d'une longue compétition, lorsque l'équipe d'officiels peut se détendre. Comme le dit le dicton, « Ce qui se passe à Big White reste à Big White », mais Flynn, Cathy, Nickie, Tim et quelques autres savent ce que je veux dire. De grands moments dans une grande montagne.
 

Jeff Grell (TD de Californie) et moi sommes devenus de grands amis au sommet du parcours SBX de Big White.
 

Quelque chose d'autre à ajouter?

J'ai toujours su que l'on reçoit toujours plus que ce que l'on donne quand on fait du bénévolat pour de grandes organisations. Cela a certainement été le cas pendant mon séjour en Ontario et à Canada Snowboard.

Il y a neuf ans, j'ai été impliqué dans un grave accident de voiture dans lequel j'ai été gravement blessé et où ma femme a perdu la vie. Aussi dévastateur que cela ait été, j'ai survécu et j'ai finalement réussi à reprendre le dessus parce que ma « famille » canadienne de snowboard s'est ralliée derrière moi et m'a donné la force dont j'avais besoin. Ce soutien ne s'est jamais démenti. J'ai été honoré et béni de faire partie de cette communauté.

Du fond de mon cœur - MERCI !
 

Chef de compétition - Coupe du Monde de Slopestyle - Stoneham
 

À Craig Hurst et à tous les bénévoles du pays, merci pour votre temps et votre travail!

 

Home