EN/FR
Boutique
Médias
APTS
Safe Sport
Contactez-nous
Mises à jour sur la COVID-19

Hommage à dix ans de présence dans l'équipe nationale SBX avec Chris Robanske

27 mai 2020

(Photo portrait prise aux Jeux Olympiques 2018 de Pyeongchang)

 (Chris remporte la médaille d’argent à la Coupe du Monde de Snowboardcross de Bansko 2018)

Quelque chose d'aussi simple qu'un snowboard reçu en cadeau d'anniversaire à l'âge de 9 ans s'est transformé en une carrière fructueuse en snowboard pour Chris Robanske au cours de la dernière décennie. Robanske a été nommé membre de l'Équipe Nationale Canadienne de snowboardcross à l'automne 2010 et a été un élément essentiel de l'équipe de snowboardcross jusqu'à aujourd’hui. Le double olympien a représenté le Canada aux Jeux Olympiques d'hiver de 2014 à Sotchi et aux Jeux olympiques d'hiver de 2018 à Pyeongchang. Il a remporté deux victoires en Coupe du Monde, dont une en sol canadien à Blue Mountain, Ontario, en 2013, ce qui lui a permis d'accumuler sept podiums en Coupe du Monde, dont une médaille de bronze aux Championnats du Monde. Cependant, les succès au plus haut niveau s'accompagnent de défis. Après mûre réflexion, Robanske a pris la décision difficile de prendre sa retraite. Malheureusement, il a été victime d’une grave blessure au genou lors des Jeux Olympiques d’hiver de 2018 - qui n’est toujours pas complètement guérie à ce jour. 

(Jeux Olympiques d’hiver de 2018 à Pyeongchang) 

Robanske, alias « Robo », a subi une luxation du genou de grade IV qui a entraîné la rupture complète du LCA et du LCL, une déchirure du ménisque médial, une quasi-perte totale du ménisque latéral et une perte de 3 cm de cartilage latéral. En outre, il a subi de graves fractures d'impact sur la tête du péroné et du fémur, ainsi que d’autres problèmes de moindre importance. Cela a été déclaré par son chirurgien et a engendré un retour à la neige beaucoup plus long que prévu.

En février 2019, un an après sa blessure, il a subi un test montrant une compensation de la répartition du poids - 80% dans la bonne jambe et 20% dans la mauvaise jambe. Une répartition du poids de 50/50 était nécessaire pour assurer sa sécurité avant un entraînement sur la neige. Il avait donc encore beaucoup de travail à faire et en novembre 2019, après une longue rééducation de 22 mois, il a finalement eu le feu vert pour retourner sur la neige.

« Après d'innombrables séances de préparation physique chez Level 10 et de physiothérapie chez Sea to Sky, j'ai finalement réussi le test de retour à la neige en novembre 2019! En décembre 2019, je suis retourné sur la neige à Whistler, en Colombie-Britannique, avec l'aide de l’entraineure de SBX Maelle Ricker et Jeremy Watkins, l'entraîneur en préparation physique » a déclaré Chris Robanske.

Le retour à la neige a été un moment très attendu pour Robanske et aussi heureux qu'il ait été, les nouvelles ont suivi rapidement avec la dure réalité que malgré son rétablissement, il n'était pas encore à un niveau compétitif.

(Chris Robanske en tête dans le maillot rouge lors de la Coupe du Monde de Feldberg, Allemagne 2017)

Robanske a grandi à Calgary et a compris la valeur de la discipline. C'était quelqu'un qui « dès un jeune âge, a appris à travailler très dur pour atteindre ses objectifs" et avait "un talent indéniable ». Ces facteurs ont été les marqueurs de succès de sa carrière selon Mark Ballard, qui a eu l'occasion de travailler avec Chris lors de son développement initial au Club de Snowboard de Calgary.

« En tant que l'un des plus jeunes coureurs de l'équipe, il poursuivait le médaillé d'argent des Jeux olympiques de 2010, Mike Robertson, tout en étant entraîné par le frère de Mike, Adam. Ajoutez à cela l'éthique de travail et les habiletés de Chris et vous obtenez une recette presque garantie de succès.  Chris n'est pas seulement un champion de snowboard, il est aussi un champion de caractère et de positivité. Félicitations à Chris pour sa grande carrière, j'ai hâte de voir ce qui va suivre! » - Mark Ballard

La première course FIS de Robanske a eu lieu sur la piste de snowboardcross de la station de ski de Big White en 2005. Cathy Astofooroff, de l’Association de Snowboard de la C-B, est reconnaissante d'avoir fourni un terrain d'entraînement et une structure aux athlètes de la Province et offre son soutien total à Robanske dans son cheminement futur, avec l'espoir qu'il restera impliqué dans la communauté du snowboard.

Jake Holden, un ami, ancien coéquipier et maintenant entraîneur de l'Équipe Nationale Canadienne de snowboardcross, connaît Chris depuis de nombreuses années et avait ceci à dire :

« Je connais Chris depuis de nombreuses années, j'ai vécu avec lui pendant quelques années et il a été l'un des premiers gars que j'ai rencontré lorsque j'ai déménagé, en 2005, dans l'Ouest pour rejoindre une équipe de snowboard plus compétitive. À l'époque, Chris n'était qu'un petit gars qui adorait faire du snowboard et du vélo et qui ne voulait rien d'autre que de devenir vraiment doué pour ces deux passions. C'est exactement ce que Chris a fait! Depuis nos débuts en NorAm, jusqu'à la Coupe du Monde et enfin l'Équipe Olympique, Chris a toujours aimé le processus, était très déterminé et c’était toujours plaisant de le côtoyer. Chris a eu une carrière de SBX très fructueuse tout en inspirant la prochaine génération » - Jake Holden

 (Kevin Hill et Chris Robanske remportant le Bronze pour l’équipe du Canada aux Championnats du Monde de Sierra Nevada en 2017) 

Kevin Hill, coéquipier de l'Équipe Nationale Canadienne, a partagé le podium plus d'une fois avec Robanske dans le format unique des épreuves par équipe de snowboardcross. 

« Lors de sa première victoire en Coupe du Monde, je me souviens qu'il était blessé en arrivant sur place et le lendemain, il a écrasé tout le monde en ouvrant pour nous une première place dans l'équipe olympique de Sotchi! Chris était vraiment un excellent coéquipier, il était toujours très technique dans son snowboard et lors de l'épreuve par équipe de snowboardcross aux Championnats du Monde de Sierra Nevada, il a vraiment joué un rôle important dans cette médaille de bronze. Je regarde en arrière et j’aurais aimé courir plus d'épreuves par équipe avec lui. J'avais confiance en ses moyens et nous avons si bien travaillé lorsque nous avons fait équipe, sachant qu'il avait ce qu'il fallait pour monter sur n'importe quel podium! » - Kevin Hill

 (Médaille d’or à la Coupe du Monde de Blue Mountain, Ontario : « Il a remporté sa première Coupe du Monde à Blue Mountain, en Ontario, dans sa ville natale devant une foule immense, en faisant des dépassements incroyables pour devancer Alex Pullin, Nick Baumgartner et Marcus Schairer.  Je me souviens encore de l'enthousiasme de toute l'équipe lorsque nous avons crié au téléphone pour annoncer la nouvelle à notre entraîneur en préparation physique, Anthony Findlay. » Maelle Ricker

Maelle Ricker, entraîneure de l'Équipe Nationale de snowboardcross, l'une des nombreuses personnes qui a contribué au retour de Robanske sur la neige, a déclaré :

"Mes premiers souvenirs de snowboard avec Chris sont incroyables.  Nous faisions partie du groupe d'athlètes privilégiés qui ont eu la chance d'accéder à l'entraînement privé sur le glacier de Farnham en 2006.  Chris avait le plus grand sourire et il adorait chaque minute de l'expérience, du glamping dans les montagnes subalpines, à la montée du glacier sur la vieille chenillette, en passant par les descentes sur la magnifique piste de sbx en plein milieu de l'été de la Colombie-Britannique.  Ce gamin enthousiaste est devenu un coureur de haut niveau, avec une précision technique qui égale celle des plus grands de tous les temps comme Drew Neilson et Pierre Vaultier.  Il a remporté sa première Coupe du Monde à Blue Mountain, en Ontario, dans sa ville natale, en faisant des dépassements incroyables pour devancer Alex Pullin, Nick Baumgartner et Marcus Schairer.  Je me souviens encore de l'enthousiasme de toute l'équipe lorsque nous avons crié au téléphone pour annoncer la nouvelle à notre entraîneur en préparation physique, Anthony Findlay.  Chris est un coéquipier qui nous soutient, un athlète dévoué et surtout un ami de longue date.  J'ai hâte de faire d'autres journées de poudreuse, des balades amusantes en vélo de montagne et d’avoir de belles conversations autour d’un barbecue sur la façon dont l'équipe peut continuer à progresser :)! Félicitations à Chris pour son incroyable carrière en SBX". - Maelle Ricker. 

 

 (Chris Robanske s’amusant en effectuant un gros toe side carve)

 Robanske a récemment concentré son énergie sur la poursuite d'un programme en ligne de premier cycle en gestion d'entreprise avec l’Université Royal Roads.  Lorsqu'il n'est pas débordé par des sessions d'étude, il cherche à s’amuser dehors. Qu'il soit en train de promener son chiot Cedar ou de s'équiper de son vélo de montagne pour dévaler les sentiers à Squamish, en Colombie-Britannique.

« C'est une personne formidable qui, je le sais, fera tout son possible pour devenir le meilleur dans son prochain choix de carrière. L'équipe de Canada Snowboard s’ennuira de la présence de Chris et à espoir qu'il puisse rester impliqué autant que possible dans le futur. Chris sera toujours un membre de la communauté de Canada Snowboard et pour moi, toujours un grand ami avec qui rattraper le temps perdu ». - Jake Holden

Comme le snowboard a ses leçons à tirer, nous sommes certains que Robanske portera le flambeau avec une intensité et une discipline qui lui serviront bien. Nous sommes impatients de voir ce que l'avenir lui réserve.

"Chris, depuis longtemps, est une partie intégrante de notre équipe et a connu beaucoup de succès avec nous. Je l'ai vu passer du statut de grom à celui de l'un des meilleurs au monde et j'ai eu le plaisir de le connaître au fil des ans. Il a toujours représenté le Canada avec fierté et passion et nous lui souhaitons beaucoup de succès dans le prochain chapitre de sa vie, sachant qu'il fera toujours partie de notre famille, ici, à Canada Snowboard" - Dustin Heise Directeur Exécutif de Canada Snowboard

(Habitué de prendre les devants, Chris mène la charge à la Coupe du Monde de Feldberg, Allemagne) 

« Merci à ma famille, à mes amis, à mes coéquipiers et entraîneurs, à mes commanditaires et mes fans, à Canada Snowboard et au personnel de l’équipe médicale pour les 10 années incroyables passées avec l'équipe nationale. Je chérirai à jamais les souvenirs d’avoir représenté le Canada. Merci au snowboard ! »  - Chris Robanske

 (L’équipe de Canada Snowboard à la Coupe du Monde Barrels and Berms de la station de ski Big White, C-B. Robanske en bas à gauche supportait l’équipe en offrant ses conseils techniques et stratégiques pour aider ses coéquipiers alors qu’il n’avait pas eu le feu vert pour compétitionner. Ceci marque le moment de la célébration de la médaille d’argent de son coéquiper Eliot Grondin en sol Canadien. Une expérience que Chris connaissait.)

 

Lien- « Partagede photos de Chris Robanske »

 

 

 

 

 

Home, SBX, Olympics, World Cup