EN/FR
Boutique
Médias
APTS
Contactez-nous
Yeti Summit

Programme d'entraîneurs

Implique-toi et aide la formation de la prochaine génération d’athlètes canadiens.

Menu Section
Renouvellement de licence

Renouvellement de licence

Dernières nouvelles : 19 juillet 2016

Toutes les licences et adhésions de Canada ~ Snowboard viennent à échéance le 30 juin. Afin d'être considérés comme des entraîneurs qualifiés et d'être couverts par l'assurance, les entraîneurs doivent renouveler leur licence chaque année.

Afin d'assurer la protection des entraîneurs canadiens de snowboard et de leurs employeurs dans l'éventualité d'un incident malheureux (harcèlement, négligence, éthique, etc.), la politique relative aux vérifications de casier judiciaire et d'antécédents de Canada Snowboard fait actuellement l'objet d'un examen. La politique actuelle, qui demeurera en vigueur jusqu'au 30 juin 2017, stipule :

Afin d'obtenir une licence d'entraînement ACTIVE de Canada Snowboard et de recevoir le statut « En formation », « Formé » ou « Certifié », tout individu doit obtenir une vérification du casier judiciaire auprès de la GRC ou de l'option du système électronique approuvée, actuellement utilisée par « SterlingBackCheck ».

La vérification du casier judiciaire de chaque entraîneur doit être mise à jour tous les 3 ans.

Les entraîneurs certifiés qui n'ont pas de vérification du casier judiciaire à jour recevront un rappel et une invitation à compléter leur vérification du casier judiciaire par l'entremise du portail en ligne BackCheck de Canada Snowboard : SterlingBackcheck.

La licence de PECS ne sera pas octroyée à une personne dont la vérification du casier judiciaire signale une déclaration de culpabilité liée au secteur des personnes vulnérables. Une décision par rapport à l'octroi d'une licence de PECS à une personne dont la vérification du casier judiciaire signale une déclaration de culpabilité pour toute autre infraction doit être prise par le Comité technique d'entraînement.

En plus de cette politique, Canada Snowboard RECOMMANDE aux entraîneurs de se joindre au Programme des entraîneurs professionnels de l'Association canadienne des entraîneurs (ACE).  À compter de la saison 2017-2018, chaque programme de snowboard de compétition sanctionné au Canada doit avoir un entraîneur certifié auprès de l'ACE, habituellement l'entraîneur en chef. Lorsqu'ils s'inscrivent en ligne avec Canada Snowboard, les entraîneurs doivent sélectionner l'adhésion d'entraîneur certifié de l'ACE au coût de 100,00 $.  Ces entraîneurs n'ont PAS besoin de la licence d'entraîneur canadienne de snowboard (une licence par entraîneur).

 Les entraîneurs qui deviennent membres de l'ACE ont droit aux avantages suivants, et plus encore :

Conseils juridiques et comptables;

Accès à la formation linguistique de Rosetta Stone;

Régimes collectifs d'avantages sociaux et d'assurance-responsabilité;

Rabais sur les sciences de l'activité physique

En plus de ces avantages, dans le cas d'un incident malheureux, l'entraîneur et le club/employeur impliqués ont accès à un comité de médiation par des tiers sans frais qui examinerait la situation et prendrait les mesures requises.

Pour en savoir plus sur la façon de devenir entraîneur professionnel agréé ou entraîneur certifié, veuillez visiter leur site Web. 

Comment renouveler votre licence d'entraînement du PECS :

1. Afin de renouveler votre licence d'entraîneur du PECS, vous devez être considéré au moins comme  Comp. Intro (entraîneur de base), en formation ou avoir poursuivi vos études d'entraîneur avec le PECS ou le PNCE depuis 2006 et être un entraîneur actif dans un club de snowboard au Canada.

2. Ensuite, vous devez vous procurer une adhésion à l'association de snowboard provinciale ou territoriale de Canada Snowboard. 

3. Après vous être procuré votre adhésion à l'association de snowboard provinciale ou territoriale de Canada Snowboard, vous pouvez acheter votre licence d'entraînement du PECS au coût de 50 $ ou être entraîneur certifié avec l'ACE.  

4. Après votre achat de licence et/ou à la fin de votre atelier d'entraîneur, vous devez compléter une vérification du casier judiciaire ou en soumettre une ayant été réalisée au cours des trois dernières années.  Les vérifications peuvent être effectuées à l'aide de BackCheck (cliquez ici).

Les vérifications policières au dossier du PECS doivent dater de moins de trois (3) ans. Après votre recherche, vous êtes tenu de nous la transmettre par courriel ou par télécopieur directement :

Les copies papier peuvent être envoyées à natasha@canadasnowboard.ca.

Télécopieur : 604 -568-1639 

______________________________________________

POLICE : vérification des antécédents judiciaires (25 septembre 2013).

Introduction :

Une vérification des antécédents judiciaires constitue l’obtention d’un document du service de police qui indique si un individu a été reconnu coupable d’une infraction criminelle.

La vérification des antécédents judiciaires peut être demandée par une organisation pour protéger ses membres, en particulier lorsque ces membres comprennent des enfants et d’autres personnes considérées comme faisant partie du « secteur vulnérable ». C’est la politique de Canada ~ Snowboard d’exiger une vérification des antécédents judiciaires pour l’obtention d’une licence d’entraîneur du Programme des entraîneurs canadiens de snowboard (PECS).

Exigences de la vérification des antécédents judiciaires du PECS  

Tous entraineurs ayant une licence du PECS doivent obtenir un certificat de vérification des antécédents judiciaires. La responsabilité d’obtenir le document et d’en faire parvenir une copie à Canada~Snowboard demeure la responsabilité de l’entraineur. 

La vérification des antécédents judiciaires doit être effectuée auprès du service de police local de l’entraineur ou auprès de BackCheck et doit provenir du Centre d’information de la police canadienne. Si vous faites la demande auprès de votre service de police local, veuillez vous assurer que la demande comprenne le secteur des personnes vulnérables.

Dans certaines régions, les autorités policières peuvent procéder à la vérification des antécédents judiciaires à un cout réduit si une lettre provenant de Canada~Snowboard est présentée. Une telle demande doit être présentée à Natasha Burgess, gérante du développement du sport, natasha@canadasnowboard.ca.

Une fois le certificat de vérification des antécédents judiciaires émis, vous devez en faire parvenir une copie par fax ou scan à Canada~Snowboard à l’attention de la gérante du développement du sport. L’entraineur devrait garder la copie originale du document pour ses dossiers.

5.   Canada~Snowboard ne délivrera pas de licence d’entraîneur à une personne dont le certificat d’antécédents judiciaires démontre une condamnation pour une infraction pénale liée au secteur des personnes vulnérables. Toute condamnation au Code criminel, une accusation ou un pardon pour infraction sexuelle, présenté dans le document, sera examiné par le gestionnaire du développement du sport ou le directeur général pour déterminer si une licence d’entraîneur sera émise.

6. Les comportements inacceptables identifiés sur un certificat de vérification des antécédents judiciaires  

            peuvent inclure, sans toutefois s’y limiter, les éléments suivants :

Délits sexuels, incluant les délits sexuels pardonnés.

Violence ou menaces envers des enfants ou des adultes.

Conduites immorales comme la prostitution.

Abus de substances illégales.

·       Violation d’une situation de confiance incluant le vol ou la fraude.

Infractions de conduite criminelle incluant, mais ne se limitant pas à la conduite sous influence.

7. Un entraîneur dont le certificat d’antécédents judiciaires présente des infractions criminelles aura la possibilité de discuter de ces informations avec le gestionnaire du développement du sport ou le directeur général.

Une attention particulière sera accordée aux points suivants :

La nature de l’infraction pour lequel l’individu a été condamné (détails incluant le moment où c’est arrivé)

Pertinence par rapport au poste (exigence de bonne foi en raison de la nature du poste),

Efforts effectués en réhabilitation (le cas échéant),

Cheminement du candidat depuis sa déclaration de culpabilité.

9. Un individu dont le certificat d’antécédents judiciaires présente un des comportements énumérés dans la section 8 pourrait se voir refuser une licence d’entraineur de Canada Snowboard ou que certaines conditions soient émises par le gestionnaire du développement du sport ou le directeur général pour l’émission de la licence.

Une fois la licence émise, un certificat d’antécédents judiciaires sera nécessaire à tous les trois (3) ans. Canada Snowboard pourrait demander un certificat d’antécédents judiciaires à jour s’il y a raison de penser que celui en leur possession n’est pas à jour ou si la licence n’est pas renouvelée annuellement.

Les entraineurs ne pourront travailler en tant que tel, si leur certificat d’antécédents judiciaires n’est pas revisé par le gestionnaire du développement du sport ou autre personne désignée. S’il y a un délai de la réception du certificat par le service de police et que l’entraineur doit absolument travailler avant la réception, la licence sera émise sous condition d’obtenir le certificat et sera sujette aux politiques actuelles.

Tous les entraineurs licenciés sont dans l’obligation d’aviser Canada Snowboard s’ils sont accusés d’une infraction criminelle ou son sujet d’une plainte ou une enquête par une organisation ou association professionnelle.

Confidentialité de l’information personnelle

Canada Snowboard assurera la confidentialité des informations incluses dans le certificat d’antécédents judiciaires et se soumettra à toutes les lois sur la confidentialité et les exigences énoncées dans le code de conduite de Canada Snowboard.

Seuls la personne ou le comité désignés par le directeur général revisent les certificats d’antécédents judiciaires.

Les informations confidentielles ne seront partagées avec d’autres associés de Canada Snowboard que si elles sont nécessaires à l’exercice de leurs fonctions essentielles. L’information confidentielle ne sera partagée qu’avec le consentement écrit de l’entraîneur ou lorsque requis par la loi.

L’information contenue dans le certificat d’antécédents judiciaires ne sera utilisée que pour déterminer si un entraîneur peut obtenir une licence d’entraîneur.

Les certificats d’antécédents judiciaires seront conservés dans un classeur verrouillé dans le bureau de Canada Snowboard. Le directeur général déterminera qui aura accès à l’information verrouillée.

Canada Snowboard prendra toutes les mesures raisonnables pour protéger la confidentialité des renseignements personnels.

Canada Snowboard conservera les certificats d’antécédents judiciaires tant qu’il demeure pertinent ou tel que prescrits par la loi. Les renseignements personnels qui ne sont plus nécessaires seront déchiquetés.

Pour plus d’information, contactez Dustin Heise, Directeur développement du sport, qhfgva@pnanqnfabjobneq.pn