EN/FR
Boutique
Médias
APTS
Safe Sport
Contactez-nous
Mises à jour sur la COVID-19

Éliot Grondin débute sa saison en force

16 décembre 2019

Merci a RDS

Si l’on se fie à la première Coupe du monde de la saison en snowboard cross, Éliot Grondin sera définitivement à surveiller cette année, lui qui a gagné la petite finale pour terminer cinquième à Montafon, vendredi, en Autriche.

 

L’athlète de 18 ans lance ainsi sa campagne 2019-2020 en battant son record personnel, une neuvième place obtenue à Feldberg, en Allemagne, au mois de février dernier. « C’est plaisant commencer la saison avec un bon résultat comme celui-là! Je suis super confiant pour les prochaines compétitions », a déclaré le vice-champion du monde junior en titre.

Grondin a d’abord remporté ses deux premières descentes de la journée afin d’accéder à la demi-finale. Il a conclu au troisième rang de sa vague, ce qui l’a relégué à la petite finale qu’il a gagnée en devançant l’Italien Lorenzo Sommariva. « C’était une course très serrée et super courte, alors il fallait beaucoup user de stratégie et, quand on se mesure aux meilleurs au monde, c’est difficile d’être parfait », a-t-il souligné.

L’Autrichien Alessandro Haemmerle, l’Australien Cameron Bolton et l’Italien Omar Visintin sont montés sur le podium de cette première sortie du calendrier.

Un podium en ligne de mire

Cette performance en lever de rideau permet à Éliot Grondin de croire en ses chances d’atteindre son objectif de grimper sur un podium cette année. « Si je réussis à maintenir mon niveau comme je l’ai fait aujourd’hui (vendredi), ça devrait arriver. »

Il ajoute qu’il s’est rendu en Autriche en pleine possession de ses moyens avec la conviction qu’il pouvait y connaître du succès. « Je n’avais pas vraiment d’attentes avant le début de la compétition. C’était la première course, je savais que le niveau était là, alors c’était surtout de faire ma meilleure descente possible, sans faire d’erreur. Je savais que le résultat allait suivre », a confié le planchiste de Sainte-Marie qui pointait au 11e échelon provisoire après les qualifications.

Du côté féminin, Audrey Mcmaniman, de Québec, a également pris part à l’événement en Autriche. Son parcours s’est toutefois arrêté aux qualifications, jeudi, où elle a fini 24e.

La prochaine Coupe du monde sera présentée la fin de semaine prochaine à la station Breuil-Cervinia, en Italie.

#shredthenorth

Home, SBX