EN/FR
Boutique
Médias
APTS
Safe Sport
#Shredthenorth
Contactez-nous

Au Delà du Podium: Sébastien Beaulieu

17 novembre 2019


@sebasbeaulieu

Seb Beaulieu est l’un des meilleurs carvers au monde. Il avance petit à petit, quelques millisecondes à la fois, dans le classement de la Coupe du monde FIS pour le Canada.

 

Comment avez-vous commencé la course de snowboard alpin quand vous étiez enfant?

En fait, j'étais dans l'équipe de Slopestyle du Mont-Sainte-Anne, faisant également du trampoline et du plongeon durant l’été. J’étais entièrement dédié au freestyle, mais tout le monde n'arrêtait pas de me dire à quel point j'étais bon pour carver et que je devrais vraiment essayer le snowboard alpin. Donc j’ai finalement flanché et je suis tombé en amour avec ce sport. Les Forces-G que vous obtenez lors d’un virage… il n’ya rien de tel!
 

À quel point est-ce difficile d’atteindre le sommet de la discipline en ce moment?

Très difficile! Les temps sont si serrés, je n’ai jamais été témoin de cela auparavant! Du côté des hommes, vous pouvez avoir les 16 hommes en finale à l’intérieur de 0,5 seconde. C’est fou à quel point c’est compétitif en ce moment!
 

En tant que « carver professionnel », avez-vous fait partie du mouvement du carving ces dernières années en expérimentant de nouvelles formes et styles de planches?

J’ai essayé quelques planches de poudreuses et je viens de me procurer une planche de splitboard que je suis très excité d’essayer. Je suis aussi toujours en train d’expérimenter avec mes configurations sur mon équipement de course, mais cette partie est top secret ;)
 

Quels sont les pays dominants et pourquoi?

Je dirais la Russie. Ils ont beaucoup investi dans leur programme d’Alpin et dans le développement de la prochaine génération et cela porte ses fruits! Aussi, gardez un œil sur la Chine car elle va dominer dans 4-5 ans.
 

Où voyez-vous un potentiel de croissance pour la discipline d’alpin?

La popularité du snowboard alpin augmente à un rythme effréné dans des régions telles que la Russie, la Corée du Sud et la Chine. J'ai été surpris de voir la quantité de « hard-booters » quand nous sommes allés là-bas! Je vois une croissance potentielle partout où il ne neige pas beaucoup, et où les gens essaient de s’amuser à carver avec leur équipement de botte molle! Les bottes dures et les planches de course sont tellement amusantes sur une surface dure!
 

Que faites-vous hors neige pour vous préparer au Coupe du Monde de snowboard Alpin?

Beaucoup d'haltérophilie et de pliométrie dans le gym. Je fais aussi du vélo de montagne et du kitesurf. En fait, j’ai fait deux courses d’enduro sur mon vélo cet été, mais je suis définitivement plus rapide sur ma planche!
 

À quoi ressemble la communauté d’Alpin? Les disciplines de freestyle sont tissées serrées entre tous les pays, est-ce que c’est différent en alpin? 

Tout le monde connait tout le monde, c’est un petit monde et nous sommes tous super chill!

Quels sont les avantages d’avoir la Coupe du Monde à la station Blue Mountain en Ontario?

Le plus important pour nous est que nous connaissons la piste! Avec les règlements actuels de la Coupe du Monde, vous ne pouvez pas vous entraîner sur la piste 5 jours avant l’événement. La plupart du temps, notre première descente sur la piste est notre première descente de qualification! Mais pas cette fois. Nous avons couru là-bas l’année dernière lors des Championnats Nationaux et nous nous y rendrons également pour un peu d’entraînement en février.
 

Comment le sport d’alpin peut-il s'améliorer? Pensez-vous que la communauté est la clé de sa popularité?

Personnellement, je pense que nous courons trop souvent sur des pentes faciles. Ce qui ne montre pas toutes nos habilités. Les gens veulent nous voir descendre à 60 km/h à quelques pouces de la neige. Je ne suis pas un grand fan des courses sur des pistes bleues toute l'année. Je pense vraiment que la communauté est la clé et nous nous assoyons souvent ensemble pour discuter de ce genre de problèmes.
 

En tant que discipline très technique, à quoi ressemble un entraînement pour vous?

La plupart du temps, je choisi un « objectif technique quotidien », mon entraîneur établira un parcours et je ferai de 6 à 10 descentes pour essayer d’améliorer l’aspect que j’ai choisi. Je fais ça depuis si longtemps que j'ai tendance à garder les choses simples.
 

Pouvez-vous nous faire vivre une Coupe du Monde jour après jour? Donnez-nous des détails salés sur la compétition de haut niveau en alpin…

Haha, je dirais que la partie la plus intéressante des disciplines d’alpin est que, contrairement au ski, il n’y a pas de règles concernant l’équipement! Donc, il y a beaucoup de jeux psychologiques autour de l’équipement car nous sommes libres de faire tout ce que nous voulons. Différentes longueurs, formes, rayons, raideurs, plaques différentes, etc. Nous sommes tous à la poursuite de millisecondes. Ce sont des choses top secret.
 

De nouvelles disciplines ont évolué dans le snowboard depuis ses débuts et elles ont tous grandi grâce à l’Alpin. Quelle discipline aimeriez-vous voir grandir grâce à l’Alpin?

Je pense que la Demi-Lune pourrait apprendre beaucoup de l’Alpin. En regardant quelques événements l’année dernière, les compétiteurs pourraient certainement améliorer leurs habilités en matière de carving, leur permettant ainsi d’aller plus haut et de faire plus de sauts durant leur descente. Je n’ai pas non plus été impressionné par les performances globales de la majorité de leurs snowboards. La plupart manquaient d'adhérence. Personnellement, je ne voudrais pas rider les murs glacés d’une Demi-Lune sans faire confiance à mon équipement à 100%.
 

Que faites-vous quand vous ne faites pas du snowboard?

Je m'occupe de mes deux Golden Retrievers Pixel et Mia! Je fais également un Baccalauréat en Intervention Sportive à l’Université Laval et je travaille de temps à autre sous contrat pour Gestev dans le cadre d’événements sportifs.
 

Qui voudriez-vous remercier?

Mes commanditaires, Canac, Mercedes-Benz de Québec, Critical Freight, Bliz Eyewear, Bulls Head, Uni-D et bien sûr ma famille ☺

Home, Alpine, ShredTheNorth, World Cup